Groupe Endress+Hauser

Médias

Événements

Votre carrière chez Endress+Hauser

Une assistance proche de vous

Online Shop

Entrez votre code personnel pour accéder au Shop en ligne et passez commande 24 h sur 24 / 7 jours sur 7. Vous pouvez aussi consulter vos tarifs et les délais de livraison ou demander un devis.

Online Shop

E-direct Shop

Economique et direct : un rapport performances - prix inégalé sur une sélection d'appareils Endress+Hauser livrés rapidement et commandés facilement

E-direct Shop

La mesure de phosphate selon la méthode bleue chez Pinguin

Mesure continue dans le cadre de normes environnementales plus strictes

La Belgique est connue pour ses entreprises de produits surgelés. Le site de production de Pinguin à Westrozebeke – un des plus grands sites à ce jour – est à la base de la fondation du secteur. Comme l’entreprise devait se conformer à une norme environnementale plus stricte en matière de déversement de phosphore, elle décida d’acquérir un analyseur de phosphate en ligne.

  • ©Endress+Hauser

    La "méthode bleue" de l'analyseur d'orthophoshates Stamolys CA71PH fut pour Pinguin l'élément déterminant lors du choix d'une solution d'Endress+Hauser

  • ©Endress+Hauser

    L'échantillon d'eau usée est pompé dans un mini réservoir puis aspiré par l'analyseur en ligne. Après l'ajout du réactif, on obtient une intensité de couleur donnée qui est mesurée à l'aide d'un photomètre.

De multiples avantages !

  • Le choix s’est porté sur l’ analyseur d'orthophoshates Stamolys CA71PH d’Endress+Hauser, notamment parce que la détermination de la concentration de phosphore a lieu via un réactif bleu et non jaune (comme chez la plupart des fournisseurs).

  • Mesure plus précise peut être réalisée lors de faibles concentrations

  • Aucune erreur potentielle n'est introduite par une couleur trop forte des eaux usées qui, par nature, est jaune-brune-orange.

Un acteur majeur dans les légumes surgelés

Le groupe Pinguin est la division des légumes surgelés de Greenyard Foods. L’entreprise compte 13 sites en Europe. Un effectif de 1.800 salariés transforme annuellement un volume de 565.600 tonnes de légumes qui sont distribués dans plus de 90 pays. Outre Pinguin, le groupe possède la conserverie Noliko. L’usine de Westrozebeke est le site principal du groupe Pinguin. Elle a vu le jour en 1965 et est le tout premier site du groupe. Cette usine flexible transforme des légumes fraîchement récoltés, principalement des épinards, des petits pois, des haricots, des carottes, du chou-fleur et les choux de Bruxelles.

Station d’épuration biologique

©Endress+Hauser

L’eau usée est collectée et épurée dans une station d’épuration équipée de bassins d’aérobie et d’anaérobie. Après l’épuration, elle est déversée en surface et doit donc strictement respecter les exigences relatives aux émissions mentionnées dans le permis d’environnement. Un point d’attention concerne la quantité résiduelle de phosphore. Les phosphates sont principalement issus du blanchiment de légumes. Les émissions de phosphore autorisées dans les eaux usées s’élevaient à 10 mg/l il y a dix ans. Il y a trois ans, ce chiffre a été ramené à 4 mg/l avec l’annonce qu’à partir de 2014, la teneur en phosphate serait limitée à 2 mg/l.

Le phosphate est neutralisé par l’ajout de trichlorure de fer. Avant, on prélevait chaque jour, manuellement, un échantillon d’eau usée qui était envoyé au labo pour déterminer la concentration en phosphore. Selon le résultat, on adaptait le dosage à la main. Cette méthode ne serait aujourd’hui plus suffisante pour rester en permanence sous la norme des 2 mg/l. Il faudrait augmenter le nombre d’analyses et alourdirait la charge de travail du personnel de labo. Une solution a donc été recherchée et Endress+Hauser a proposé un analyseur en ligne. Pinguin a opté pour ce choix et a décidé d’automatiser la régulation PID du système de dosage.

La mesure de phosphate selon la "méthode bleue" chez Pinguin

©Endress+Hauser

L’équipement de mesure en ligne est constitué de l'analyseur en ligne CA71PH alimenté par un système d’échantillonnage automatique. L’ensemble est logé dans un boîtier GRP qui comprend un élément de chauffage et un système de ventilation pour préserver l’analyseur du gel et sa plage de température de fonctionnement. Le prélèvement d’échantillon a lieu à l’aide d’une pompe péristaltique via un tube plongé dans la cuve d’eau usée. L’introduction du tube est protégée par un filtre ultra fin qui retient les déchets flottants et les bactéries. L’échantillon d’eau usée est pompé dans un mini réservoir puis aspiré par l’analyseur.

©Endress+Hauser

Comme l’analyse manuelle, un réactif est ajouté et selon la quantité de phosphate, on obtient une intensité de couleur donnée qui est mesurée à l’aide d’un photomètre. Endress+Hauser possède 2 types d’analyseurs de phosphate basés sur un photomètre. L'un fonctionne avec un réactif qui donne une couleur jaune. L’inconvénient est que les eaux usées de Pinguin ont déjà une couleur jaune-brune. Suite à cela, les faibles concentrations ne sont pas toujours correctement mesurées. Endress+Hauser propose une autre version avec un réactif qui donne une couleur bleue. La mesure est meilleure et la couleur des eaux usées n’a aucun effet perturbateur.

Contact

Endress+Hauser NV/SA BeLux
Rue Carlistraat 13 1140 Brussel/Bruxelles , Belgique
Tél.: +32 (0)2 2480 600
Fax: +32 (0)2 2480 553
Envoyer e-mail www.be.endress.com
Outils en ligne