Entrez au moins 2 caractères pour démarrer la recherche.
  • Historique

Endress+Hauser rend la mesure Plato possible à l'aide du Promass Q

Plato. Non, nous ne parlerons pas du célèbre philosophe grec mais d’un des principaux paramètres du monde brassicole. La densité du moût exprimée en degrés Plato mesure le pourcentage de matière sèche soluble présente dans le moût avant la fermentation de la bière. Comme une grande partie de la matière sèche est constituée de sucres qui seront transformés ultérieurement en alcool, la densité de moût donne une indication du futur pourcentage d’alcool.

De nombreuses bières sont encore brassées selon la méthode traditionnelle. Sur base de l’expérience du maître brasseur, les ingrédients sont ajoutés puis vient l’étape suivante du processus. Le maître brasseur peut compter sur les analyses réalisées en laboratoire. Une des principales valeurs de mesure qui nécessitent un suivi est la densité de moût. A l’aide du débitmètre Promass Q de type Coriolis, qui intègre une mesure de densité compensée en température, la densité de moût est suivie en temps réel.

Principe de mesure de la densité à l’aide d’un débitmètre Coriolis

©Endress+Hauser

Un débitmètre Coriolis se compose d’un ou de plusieurs tubes de mesure qui sont mis en oscillation. Dès que le liquide commence à s’écouler dans le tube de mesure, le flux génère une rotation supplémentaire qui est provoquée par l’inertie du liquide. Deux capteurs détectent ce changement d’oscillation dans le temps et l’espace en tant que ‘différence de phase’. Cette différence est une mesure directe du débit massique.

D’autre part, la densité du liquide peut être déterminée à partir de la fréquence d’oscillation des tubes de mesure. Un liquide à faible densité a une fréquence d’oscillation plus élevée qu’un liquide à haute densité. La densité de moût peut donc être calculée à partir de la valeur de densité. La température du tube de mesure est enregistrée pour compenser les influences thermiques. 1° Plato correspond à 1 g de matière sèche soluble dans 100 g de solution à 17,5 °C.

Mesurer Plato à l'aide du Promass Q

Cet instrument de mesure est directement intégré dans la conduite et ne doit pas être placé dans un système bypass. Tous les changements qui se produisent durant le processus de brassage sont détectés et corrigés, ce qui génère une qualité supérieure du moût et diminue le risque de pertes. Outre la densité et la température, le Promass Q mesure le débit massique de l’extrait.

©Endress+Hauser

Cela permet de calculer précisément la valeur essentielle, à savoir le débit massique du sucre (qui sera transformé en alcool ultérieurement). Le Promass Q délivre des résultats de mesure fiables dans les conditions de process ambiantes, lesquelles peuvent parfois fortement varier dans un environnement de laboratoire. L’appareil est conçu pour fonctionner dans des conditions de process extrêmes comme les procédures de nettoyage intensives, une haute pression et des variations de température, qu’il supporte sans le moindre effort.

Quelques points de mesure tout au long du processus de brassage

Le malt utilisé dans le brassage de la bière subit plusieurs traitements avant que les sucres présents ne soient transformés en alcool. Les grains de malt sont successivement germés, séchés ou torréfiés, concassés, trempés dans l’eau, réchauffés, clarifiés, bouillis et filtrés. Lors de l’étape de clarification, les restes de grains (drêches) sont séparés du moult. Le Promass Q est placé à la sortie de la cuve de clarification pour mesurer simultanément le débit massique et la densité de moult. Cela permet de déterminer le rendement du processus de clarification et la qualité du moût.

Corbis/Fancy/Strandperle

Après l’étape de clarification, le moût est pompé vers la chaudière à moût. Une partie de l’eau présente va s’évaporer, entraînant une augmentation de la concentration en sucre. Pour suivre le processus d’évaporation et de cuisson de près, un Promass Q mesure la densité du moût dans la conduite de recirculation. L’optimisation du point d’ébullition permet de diminuer la consommation d’énergie et d’augmenter la qualité de l’extrait pour la fermentation.

La mesure en continu de la densité du moût permet d’augmenter la qualité du moût et de diminuer les coûts de production. Outre le degré Plato, le Promass Q surveille la densité, le débit massique et la température, et grâce à son concept hygiénique, l’instrument est résistant au CIP/SIP et entièrement vidangeable.

Promass Q ©Endress+Hauser

Contact