Contrôle de la fermentation en biotechnologies

Consistance de la mesure, du laboratoire au process

Capteur de pH numérique sur un fermenteur ©Endress+Hauser

Dans l'industrie des biotechnologies, les capteurs d'analyse physico-chimique sont le plus souvent standardisés en termes de marque et de type pendant le développement du process. Cela aide à assurer une bonne consistance des données au cours des différentes phases du développement de process. Malgré cela, les entreprises peuvent rencontrer des problèmes importants causés par des signaux de capteurs peu fiables et des disparités concernant le traitement du signal et la gestion des capteurs. Les capteurs numériques offrent une solution pour garantir la consistance des données et une gestion simple et uniforme des capteurs.

Comment les capteurs numériques améliorent la consistance des mesures

  • Les capteurs numériques fournissent une intégrité du signal de 100 %, améliorant ainsi la fiabilité des mesures.

  • La présence d'humidité et de dépôts sur les connecteurs ne sont pas un problème pour les capteurs. C'est un grand avantage, en particulier dans les applications de laboratoire où de l'humidité peut être présente sur les connecteurs après passage à l'autoclave.

  • Les capteurs Memosens peuvent être utilisés à tous les stades d'un développement de process, du laboratoire à l'échelle pilote jusqu'à la production. Cela signifie que le même capteur et les mêmes algorithmes de traitement du signal sont utilisés à tous les stades du développement.

  • Les capteurs numériques contiennent leurs propres données d'étalonnage, ce qui permet de les nettoyer, de les étalonner et de les ajuster hors ligne dans un environnement stable, puis de les installer dans le process ou dans les applications de laboratoire.