Essayez la recherche par mots-clés, réf. de commande / code produit ou numéro de série, p. ex. "CM442" ou "Information technique"
Entrez au moins 2 caractères pour démarrer la recherche.
  • Historique

Résultats financiers : Endress+Hauser se montre confiant

Le groupe tient bon malgré la pandémie et démarre 2021 sur une bonne lancée

Endress+Hauser a surmonté l'année de la pandémie 2020 avec brio. En dépit du déclin des ventes, la société, spécialisée dans les techniques de mesure et d'automatisation, a maintenu la rentabilité à un niveau élevé et renforcé son pouvoir financier. Le groupe a créé de nouveaux emplois et étendu ses ventes et son réseau de production dans le monde. Matthias Altendorf, PDG, considère la société Endress+Hauser bien placée pour affronter les périodes incertaines et la reprise économique.

Influence des taux de change

Les ventes du groupe ont chuté de 2,8 % pour atteindre 2 577 milliards d'euros en 2020. Mais ces chiffres sont fortement influencés par l'évolution des taux de change. « Dans les monnaies locales, nous sommes au-dessus de la moyenne du secteur et avons obtenu de bons résultats sur le marché », déclare Dr Luc Schultheiss, directeur financier. La rentabilité d'Endress+Hauser n'a pas souffert. La rentabilité des ventes (ROS) est restée stable à 13,1 %. Le résultat net a baissé de 4,1 % à 254,9 millions d'euros. Le ratio de fonds propres a augmenté de 1,4 points à 77,0 %.

Nombre d'employés stable

Le nombre d'employé a augmenté de 126, passant à 14 454 personnes dans le monde en 2020. Presque tous les apprentis se sont vu offrir un poste à la suite de leur formation. Endress+Hauser vise à augmenter la part de femmes dans les postes de cadre à environ 30 % d'ici 2030 – le double du chiffre actuel. La société a déjà largement réduit son empreinte écologique ces dernières années. L'année de la pandémie, les émissions de dioxyde de carbone ont chuté de 10,1 à 8,9 tonnes par millions d'euros de vente.

Investissements et innovation

Endress+Hauser a poursuivi de grands projets d'investissements, injectant 205,9 millions d'euros (10,9 % de moins que l'année précédente) principalement dans la production. La société a dépensé 195,1 millions d'euros dans la R&D, ce qui équivaut à 7,6 % des ventes. Endress+Hauser a déposé des brevets pour 276 inventions pour la première fois. La force d'innovation du groupe est intacte : 40 nouveaux produits ont été lancés en 2020 ; cette année, le chiffre devrait être de 74.

Forte cohésion

« La famille d'actionnaires est ravie et fière de voir qu'Endress+Hauser a surmonté avec brio cette année si difficile », déclare Dr Klaus Endress, président du conseil de surveillance. La société a annoncé au début de la pandémie vouloir éviter autant que possible le chômage partiel et ne pas avoir l'intention de supprimer des postes du fait de la crise. Un signal important pour le président du conseil de surveillance. « La grande solidarité au sein de l'entreprise nous a aidé à traverser la pandémie », ajoute Klaus Endress.

Bon départ pour l'année en cours

En 2021, Endress+Hauser vise à réaliser une croissance de l'ordre de 4 à 6 %. Le groupe a démarré l'année sur une bonne lancée. Au premier trimestre, les nouvelles commandes étaient supérieures à l'objectif fixé par la société et au-dessus de celles pourtant élevées du premier trimestre 2020. Les taux de change ont là encore un impact sur le chiffre d'affaires consolidé. La société prévoie une baisse de la rentabilité, les économies de l'année précédente ayant été ponctuelles.

Contact

Téléchargements